Comment créer LE kit média parfait | Influence Académie

Comment créer LE kit média parfait

Retrouvez l'actualité d'Influence académie

Une fois que vous aurez commencé à développer votre audience sur les réseaux sociaux, il vous faudra rapidement créer votre kit média.

Avant toute chose, peut-être pouvons nous commencer par revenir sur la définition d’un kit média. Il s’agit d’un support destiné aux marques ou aux annonceurs qui reprend les principales informations de vos différents profils sur les réseaux sociaux.

Ces informations permettront aux marques de déterminer si oui ou non votre profil correspond aux actions qu’ils ont prévu d’entreprendre au sein de leur plan de communication.

Quelles sont donc les informations à faire figurer ?
A quoi donc ce support est-il censé ressembler ?

Pas de panique jeunes padawans, nous allons répondre à toutes vos questions.

1 – Une introduction / A propos

Tout d’abord un bon kit média doit permettre à votre interlocuteur de saisir en quelques minutes qui vous êtes et ce que vous faites. Nul besoin d’écrire votre autobiographie ici, il suffit simplement d’expliquer dans quelle niche vous évoluez et le type de contenu que vous produisez.

S’il y a quelques faits marquants de votre parcours que vous souhaitez partager (un prix que vous auriez gagné par exemple), c’est le moment de le faire.

2 – Statistiques

Le nerf de la guerre ! C’est en effet en grande partie sur la base de ce critère qu’une marque décidera ou non de collaborer avec vous.

Il convient ici de reprendre votre nombre d’abonnés sur toutes les plateformes sur lesquelles vous êtes présent (Instagram mais aussi Facebook, Youtube, Pinterest, Tik Tok ou encore Snapchat). Le but est de donner en quelques chiffres un aperçu global de la plateforme de communication que vous avez su créer.

Ne soyez pas timide, mettez en valeur le fruit de votre dur labeur. Par ailleurs si vos chiffres ne vous paraissent pas très impressionnant au départ, ne vous laissez pas arrêter par cela. De plus en plus de marques privilégient les collaborations avec des nano et micro-influenceurs dont les audiences sont souvent plus engagées que celles des influenceurs de taille intermédiaire.

Ce qui nous amène à… Votre taux d’engagement. C’est sans doute la statistique la plus importante et celle à laquelle vous devez particulièrement faire attention car elle sera déterminante dans la prise de décision de la marque avec laquelle vous espérez collaborer.

Si vous ne savez pas comment calculer votre taux d’engagement, voici comment faire :

Taux d’engagement = (Nombre de likes + commentaires) / Nombre de followers X 100

C’est donc une mesure qui doit figurer dans votre kit média en pourcentage. Il représente la proportion de personne qui interagissent avec votre contenu par rapport à la proportion de personne qui vous suivent.

Voici quelques ordre de grandeur afin que vous puissiez estimer où vous vous situez par rapport aux autres influenceurs :

Moins de 5% – Faible
Entre 5 et 10% – Correct
Entre 5 et 15% – Bon
Plus de 15% – Excellent

Les autres statistiques à faire figurer dans votre kit média concernent la démographie de votre audience, à savoir :
– les tranche d’âge
– la répartition géographique (pays / nationalité)
– le genre

Si vous le souhaitez vous pouvez bien sûr rentrer un peu plus dans le détail mais ces 3 indicateurs sont indispensables.

Enfin pour finir si vous avez un créé un site ou un blog pour complémenter vos réseaux sociaux (ce qui n’est pas obligatoire mais que nous conseillons vivement à nos élèves) alors il faudra faire figurer les statistiques relatives à votre blog :
– nombre de visiteurs uniques par mois
– nombre de pages vues par mois
– éventuellement le nombre d’articles publiés chaque mois

3 – Témoignages & Case studies

Si vous avez déjà eu l’opportunité de collaborer avec d’autres marques par le passé, c’est le moment de le mettre en avant. Le plus simple est encore de demander la permission à vos clients de vous fournir un petit témoignage que vous pourrez faire figurer dans votre kit média.

Cependant si vous souhaitez mettre en avant un partenariat qui s’est particulièrement bien déroulé, vous pouvez également demander à votre client si vous pouvez partager certaines statistiques (nombre de likes sur un post en particulier, le nombre de clics sur un lien, le trafic généré par votre contenu sur le site de votre client…).

A défaut, si aucune de ces deux options n’est envisageable, vous pouvez simplement faire figurer le logo des marques avec lesquelles vous avez pu collaborer par le passé.

4 – Les options de collaboration & votre pricing :

Certaines personnes conseillent de séparer ces deux rubriques, ce qui est tout à fait possible, mais il nous semble plus logique de lier les deux afin de donner très rapidement une vue d’ensemble à vos clients potentiels de ce que la collaboration pourrait donner.

Lorsque nous parlons des options de collaboration, il s’agit du type de contenu que vous pourriez créer pour le compte de votre client. Cela pourrait par exemple comprendre une ou plusieurs publications, une ou plusieurs stories, une vidéo IGTV… Tout est envisageable, à vous de voir ce qui vous semble faisable ou non.

Une fois que vous aurez défini les différentes options que vous pourrez proposer à vos clients, il convient de leur associer un prix. C’est là que les choses se compliquent un peu. Il n’y a pas vraiment de règle d’or en ce qui concerne les tarifs applicables par les influenceurs.

Certains utilisent une règle simple afin de poser les bases : 1 centime / follower. Ce qui ferait par exemple 100 euros pour une publication d’une personne qui aurait 10.000 abonnés.

Malgré tout il existe plusieurs paramètres susceptibles de faire varier le prix de vos services. C’est le cas notamment des 5 facteurs suivants :

  • Votre taux d’engagement : plus votre taux d’engagement sera élevé plus vous serez légitime à augmenter vos tarifs.
  • La qualité de votre audience (qui impacte souvent votre taux d’engagement)
  • Votre niveau d’expertise : c’est notamment le cas de certaines niches en particulier. Imaginons que vous soyez chef ou photographe, même si votre audience est plus réduite qu’un influenceur lifestyle ou qu’une influenceuse beauté, il est normal que votre expertise soit valorisée.
  • La qualité du contenu produit
  • Valeur correspondante en earned media : il s’agit là d’un facteur un peu plus technique qui désigne les expositions dont bénéficie gratuitement une marque sur les réseaux sociaux, blogs et autres espaces personnels. On la valorise souvent par rapport aux montants qui auraient dû être dépensés par la marque pour obtenir la même exposition via des moyens payants tels que la publicité par exemple.

5 – Contact

Cela semble évident mais n’hésitez pas à faire figurer à la fin de votre présentation les différents moyens dont dispose votre client afin de vous contacter. Soyez exhaustif et bref.

6 – Design

Le dernier point déterminant s’agissant de la qualité de votre kit média concerne son design.
Votre kit doit être avant toute chose lisible mais il doit également refléter votre personnalité, être cohérent avec l’image que vous donnez à voir sur vos différents réseaux sociaux.

Vous pouvez utiliser Canva qui offre une solution gratuite en ligne qui propose également des modèles de kit média : https://www.canva.com/templates/search/media-kits/